Galerie Évocations & Empreintes

GALERIE
EVOCATIONS & EMPREINTES
Un livre de photos sur la Chartreuse

 

 

20140218_0114 © Philippe Valldemosa 20140204_0055 © Philippe Valldemosa 20140213_0011 © Philippe Valldemosa 20140304_0124 © Philippe Valldemosa 20140204_0019 © Philippe Valldemosa  20140303_0041 © Philippe Valldemosa 20140204_0035 © Philippe Valldemosa 20140204_0014 © Philippe Valldemosa 20140204_0054 © Philippe Valldemosa 1998_02_ic_france_isere_chartreuse_moines-marchant-dans-la-neige-vers-le-monastere_0018-modifier-3 20140204_0047 © Philippe Valldemosa 20140204_0105 © Philippe Valldemosa 20140218_0119 © Philippe Valldemosa 20140204_0022 © Philippe Valldemosa 20140204_0039 © Philippe Valldemosa 20140204_0026 © Philippe Valldemosa 20140204_0037 © Philippe Valldemosa 20140204_0025 © Philippe Valldemosa 20140720_0162 © Philippe Valldemosa 20140213_0068 © Philippe Valldemosa 20140204_0051 © Philippe Valldemosa 20140204_0112 © Philippe Valldemosa 20140204_0050 © Philippe Valldemosa 20140204_0120 © Philippe Valldemosa 20140720_0161 © Philippe Valldemosa 20140122_0094 © Philippe Valldemosa EU, FR, 38, Grenoble, Musée d'art moderne de Grenoble, Petite fille et son Papa © Philippz Valldemosa EU_FR_38_Chartreuse_St Laurent du Pont_l'Hérétang_Tourbières 20140204_0078 © Philippe Valldemosa 20140213_0132 © Philippe Valldemosa 20140204_0032 © Philippe Valldemosa 20140228_0061 © Philippe Valldemosa 20150429_0171 © Philippe Valldemosa 20140204_0057 © Philippe Valldemosa 20140204_0044 © Philippe Valldemosa 20150615_0176 © Philippe Valldemosa 20140120_0010 © Philippe Valldemosa 20140121_0077 © Philippe Valldemosa 20140218_0088 © Philippe Valldemosa 20140218_0100 © Philippe Valldemosa 20140210_0118 © Philippe Valldemosa 20140204_0108 © Philippe Valldemosa 20140227_0102 © Philippe Valldemosa 20140218_0110 © Philippe Valldemosa 20150429_0172 © Philippe Valldemosa 20140319_0155 © Philippe Valldemosa 20140727_0163 © Philippe Valldemosa 20140120_0128 © Philippe Valldemosa

Photographe de l’éphémère

  Philippe Valldemosa est pèlerin et photographe de l’éphémère. Entre Isère et Savoie il suit de nombreux chemins qui le conduisent régulièrement vers « le désert des chartreux » où il s’évade obstinément à la recherche d’authenticité.

  Le matin, il part à l’improviste, sans destination précise ; sa boîte à images l’accompagne toujours sur le coin de l’épaule. Parfois, sur le bord des chemins, il s’arrête dans une maison chargée d’histoire profitant de l’instant pour se réchauffer ou se désaltérer.

Écrire avec une boîte à images

  Né à Paris dans une famille atypique, Philippe Valldemosa à longtemps voulu devenir pianiste mais c’est finalement l’art du chant qui le pousse modestement sur quelques routes de France sans savoir qu’un jour ce serait derrière un objectif qu’il composerait finalement sa partition.

  Dans son enfance, bercé entre villes et campagnes, celles des trains à vapeur et des gens de la terre, une vie riche en découvertes le mène tour à tour entre le monde des paysans et celui des aristocrates ; un curieux mélange des genres qui lui donne sans doute ce goût pour les arts, les traditions et l’humain.

  C’est seulement vers l’âge de 30 ans qu’il découvre avec le vieil appareil photo à soufflet de son père sa passion pour l’image fixe, celle qui va juste à l’essentiel. A cet instant, il réalise qu’il peut écrire avec la lumière pour transfigurer ses sources d’inspirations.

  Après son bref parcours musical, il emprunte différents chemins dans le milieu de la photographie pour se consacrer définitivement à celle dite humaniste au cours de nombreux voyages toujours nourris de grands espaces.

Aller à l’essentiel sans rien sacrifier

  Ce marcheur infatigable mène une vie d’errance, sans vraiment savoir ce qu’il va découvrir. Dans chaque image, grâce aux lumières de toutes saisons qui s’offrent à lui, il souhaite pouvoir raconter une histoire. Les rencontres avec les autres mais aussi la solitude sont des sources nécessaires à son écriture. Ses portraits comme ses paysages sont autant de rappels à la poésie, à la musique qu’il aime composer avec une palette de gris nuancés pour atteindre les extrêmes, les contre-jours et la pénombre.

  En Chartreuse, il choisit de ne pas retenir les stigmates de notre société, préférant les vieilles maisons en pierre toujours habitées par les anciens, ceux qui peuvent encore nous raconter leur vie passée, le coin de l’œil rieur et l’esprit parfois empreint de nostalgie.

  Dans sa quête, il fait également une place aux enfants qui ont des secrets bien gardés. Il ne cherche pas à raconter notre monde qui se transforme si vite mais plutôt à sauvegarder la mémoire de notre temps avant que l’histoire ne s’évanouisse.

  Philippe Valldemosa écoute le monde du silence, partage des verres de l’amitié, se nourrit de rencontres, de nature et d’atmosphères brumeuses.

Pierre Deverlaine

 

EVOCATIONS & EMPREINTES

evocations-et-empreintes ACHETER
48 Extraits des 103 photographies qui composent ce livre de 114 pages au format 23cm x 23cm.
Les photographies furent réalisées sur des films argentiques et sur des supports numériques.